Insémination Intra-Utérine (IIU)

Insémination Intra-Utérine (IIU)

Cette méthode consiste à injecter des spermatozoïdes "préparés" dans la cavité utérine, le jour de l’ovulation. Cette méthode est conseillée lorsqu’il existe un problème avec le sperme, tel une mauvaise vivacité des spermatozoïdes. C’est également un moyen d’aide lorsque l’homme a des difficultés a éjaculer, ou si le couple a du mal à avoir des rapports sexuels.

Cette méthode peut être pratiquée en même temps qu’une stimulation hormonale qui permet de maitriser et d’améliorer l’ovulation, en augmentant le nombre d’ovocyte et en optimisant la qualité du sperme.

L’infirmière vous remettra les médicaments indiqués pour la stimulation ovarienne, en forme de cachets ou d’injections. Elle vous enseignera à vous les faire vous-même. Elle vous donnera les instructions en écrit, avec les dates et les heures à être respectées.

Le 1er jour ou vous saignez abondement est compte 1er jour des règles. Informez le Centre de cette date car la première échographie sera fixée en conséquence.

La 2eme échographie sera fixée le 8eme ou 9eme jour du cycle afin de voir le nombre de follicules produites. Après l’échographie, le Dr vous dira si vous devez continuer les injections, l'ovulation sera déclenchée par une injection 1 ou 2 jours avant la date de l’insémination. Nous vous demandons de vous abstenir de rapports sexuels 2 jours avant l’insémination.

Le jour de l’insémination, votre conjoint devra produire un échantillon de sperme, 1 ou 2 heures avant l’heure de votre rendez vous. Celui ci sera préparé au laboratoire afin d’obtenir une concentration de spermatozoïdes actifs, qui seront injectés dans l’utérus, en introduisant un fin cathéter, relié à la seringue contenant le sperme. L'insémination est un geste simple et indolore, qui est effectué pendant que vous êtes allongée en position gynécologique. Elle ne nécessite pas d'anesthésie et ne dure que 2 à 3 minutes en tout.

Après la procédure, vous resterez allongée 10 à 20 minutes et pendant ce temps, l’infirmière vous apportera les ordonnances pour la suite du traitement. De la Progestérone en forme de gel, d’ovules ou injections, qui supporteront la phase lutéale de votre traitement. Vous pourrez ensuite reprendre une vie normale. 15 jours plus tard, vous ferez un test de grossesse. Ceci est recommandé car cette prise de sang mesure le taux d’hormone de grossesse dans le corps et nous permet de savoir si le traitement a marché.

Si votre test est négatif, nous vous proposerons une consultation gratuite avec le Dr Goswamy, afin de discuter de la stratégie future de votre traitement. Au cas où 3 inséminations se soldent par des resultats négatifs, le Dr Goswamy vous reverra pour faire le point.