Cœlioscopie et Hystéroscopie

Cœlioscopie et Hystéroscopie

La chirurgie laparoscopique/endoscopique/cœlioscopique est une technique chirurgicale moderne par laquelle les opérations de l'abdomen sont effectuées par de petites incisions (généralement de 0,5 à 1,0 cm), et à travers un télescope, par opposition aux incisions plus importantes en chirurgie ouverte.

La cœlioscopie consiste à accéder à la cavité abdominale sans ouvrir la paroi abdominale.

Une « optique » (reliée à une caméra) est introduite dans la cavité abdominale à travers une incision que le chirurgien pratique dans l’ombilic. Cette « optique » est reliée à un « moniteur » (écran) que le chirurgien regarde en opérant.

"La plupart des traitements pour l'infertilité peuvent désormais être réalisés par laparoscopie ou hystéroscopie."
5

Le chirurgien peut évaluer visuellement les organes du pelvis et de l’abdomen. Il va chercher la présence de kystes, fibromes, tissu cicatriciel, adhérences, et l’endométriose. Il se penchera également sur la forme, la couleur, et la taille des organes reproducteurs. Un colorant peut être injecté à travers le col de l'utérus, de sorte d’évaluer si les trompes de Fallope sont fonctionnelles.

Même si aucun signe d'endométriose ou d'autres problèmes n’est détecté, le chirurgien peut prélever un échantillon de tissu pour analyses. Parfois, l'endométriose est microscopique et ne peut pas être vu a l'œil nu.

La laparoscopie se fait sous anesthésie générale, ce qui fait que vous ne ressentirez aucune douleur, ni n’aurez aucun souvenir de la procédure. Au réveil, il est probable que vous ayez mal à la gorge, et ressentiez un léger inconfort abdominal. Des douleurs d’épaule sont fréquentes ainsi qu’un saignement vaginal léger, et devraient disparaître en quelques jours.

Après l’intervention, vous pourrez rentrer chez vous le même jour. Il vous faudra une semaine environ pour récupérer, et vous aurez peut-être des analgésiques et des antibiotiques à prendre pour quelques jours.

Les avantages de la Cœlioscopie par rapport à la chirurgie ouverte

  • Risques d’hémorragie réduits, ce qui réduit aussi la nécessité d'avoir besoin d'une transfusion de sang.
  • Incision plus petite, ce qui raccourcit le temps de récupération, et réduit les effets indésirables de la cicatrisation post-opératoire.
  • Moins de douleur, ce qui entraîne moins de prise de médicaments.
  • Le séjour à la clinique est d’une journée uniquement, ce qui permet un retour plus rapide à la vie quotidienne.

L'hystéroscopie est une procédure par laquelle votre médecin peut regarder à l'intérieur de votre utérus, sous anesthésie générale, afin de diagnostiquer et de traiter les pathologies. Un Hystéroscope est un télescope mince qui est inséré dans le vagin pour examiner le col de l'utérus et la cavité de l'utérus.

Les conditions suivantes peuvent être traitées à travers une Hystéroscopie

  • Les polypes et les fibromes – Ces tumeurs bénignes (non cancéreuses) se trouvent dans l'utérus et peut affecter la fertilité.
  • Adhérences utérines - Ce sont des bandes de tissu cicatriciel qui peuvent se former dans l'utérus et causer des changements dans la menstruation et affecter la fertilité.
  • Septums - Ce sont des malformations de l'utérus qui peuvent conduire à des fausses couches.
  • Saignements anormaux – l’Hystéroscopie est un moyen qui aider à identifier la cause du flux menstruel abondant / prolongé, ou de saignements entre les règles.

Votre médecin prélèvera possiblement un petit échantillon de tissu (biopsie) pour examen.

Votre médecin vous recommandera l’hystéroscopie entre J 6 et 10 jours de votre cycle. Ce timing permettra une meilleure vue de l'intérieur de votre utérus.L'hystéroscopie est considérée comme une chirurgie mineure et ne nécessite habituellement pas de séjour à la clinique. La procédure est réalisée sous anesthésie générale et dure environ 30 minutes.

Après la procédure, des saignements vaginaux et légères douleurs au ventre peuvent durer quelques jours.Lorsque cela est recommandé, l’hystéroscopie et la laparoscopie se font sous la même anesthésie.