Traitements

Investigations

Le diagnostic précis de la cause de l'infertilité, avant le traitement, est la clé de notre succès.

"Plusieurs grossesses résultent de traitements autres que la FIV."

Un couple sur cinq recherche une aide médicale pour des investigations de fertilité.

“ Dans un tiers de ces cas, le problème peut se trouver chez l’homme et dans un tiers il peut être chez la femme ”

Cette page présente un programme simple de gestion de l'infertilité où le diagnostic de la cause de l'infertilité peut être fait dans un cycle menstruel.

  • Un spermogramme pour le patient. Si le premier résultat n’est pas normal, nous recommandons de répéter le test. Si le résultat est normal, ce n’est pas nécessaire de répéter le test.
  • Une prise de sang pour la patiente doit être faite entre J1-5 du cycle, pour les hormones suivantes : FSH, LH, TESTOSTERONE, T4, TSH, PROLACTIN.

Ces hormones sont les chefs d’orchestre du cycle menstruel et peuvent affecter la qualité des œufs et l’ovulation.

  • Une échographie est faite entre J10 et J14 du cycle afin de vérifier l’utérus, l’endomètre et les ovaires.
  • Cœlioscopie et Hystéroscopie. La Cœlioscopie est une opération pendant laquelle un télescope est inséré à travers le nombril (1cm incision) afin d'examiner les trompes et le ovaires. Un liquide coloré est injecté pour vérifier la permeabilité des trompes. L’Hystéroscopie est une procédure où un télescope est inséré dans l'utérus, a travers le col, afin d’observer l’endomètre . Cette procédure est généralement réalisée entre J6 et J10 du cycle menstruel, à la suite des tests sanguins initiaux et échographie.